01 88 33 22 22 contact@vanberg.fr
Catalogue
CONTACTCONTACT
Prévention sécurité routière, safety day & formation risque routier | Vanberg Prévention 01 88 33 22 22

La charge mentale en voiture : un danger méconnu

Vous en avez probablement jamais entendu parler, pourtant la charge mentale est un élément important à comprendre dans la gestion des risques routiers. Vanberg vous en dit plus dans cet article, pour vous aider à comprendre et à appréhender les risques qui en découlent.

Qu’est-ce que la charge mentale ?

 

La charge mentale consiste majoritairement à planifier et à organiser la vie de famille, c’est un travail d’anticipation et d’organisation au sein des foyers. Certains définissent la charge mentale comme le fait de penser à un domaine lorsqu’on se trouve physiquement dans l’autre.

Entre autres, les pères et mères de famille sont davantage concernés par ce danger que représente la charge mentale sur la route. Chercher les enfants à l’école, cuisiner, jardiner, effectuer les tâches ménagères, faire les courses, passer l’aspirateur, gérer et s’occuper des documents administratifs, le stress au travail, la surcharge de travail entre vie professionnelle et vie personnelle, la gestion des plannings, les emplois du temps … de nombreux éléments se greffent à notre charge mentale.

Lorsque la charge mentale au travail devient trop intense

Chacun supporte une charge physique et mentale au travail, les femmes et les hommes. En terme de santé au travail, chaque salarié peut être soumis au stress ou à une organisation de travail non-adaptée. De ce fait, votre collaborateur peut ressentir un mal-être, un épuisement professionnel, une irritabilité et un épuisement émotionnel. Vanberg prévention souhaite vous accompagner dans une démarche de prévention des risques psychosociaux au travail.

Si la charge physique est plus facile à identifier (charges lourdes, bruits des machines, manutention…), la charge mentale au travail est plus complexe à canaliser car de multiples facteurs viennent affecter son appréciation (exigence personnel, défis, investissements professionnels, perfectionnisme…). Des pressions psychologiques internes ou externes pèsent sur le psychisme de tout professionnel. Mais une charge mentale trop intense va rendre les conditions de travail stressantes et peut mener au burnout. Pour améliorer la qualité de vie au travail, il est important de prendre conscience de l’environnement et des risques psychologiques qui peuvent contracter des maladies professionnelles.

En tant que responsable d’entreprise, vous pouvez être accompagner sur la mise en place de mesures de prévention en entreprise pour diminuer le stress professionnel de vos salariés.

Se détacher de son smartphone en voiture

Le smartphone est un outil de productivité incontournable pour les entreprises, mais se présente comme la bête noire de ces dernières décennies sur nos routes. Il est primordial d’aborder le sujet lors de formations notamment dans le cadre de notre atelier sur le smartphone et les distracteurs.

La charge mentale, un risque routier souvent ignoré

Lorsqu’on a plusieurs objectifs, tâches et échéances en tête, qu’ils soient professionnels ou familiaux, nous réfléchissons à plusieurs éléments en même temps. En voiture, cette surcharge mentale vient altérer notre concentration, perturber notre conduite et dans certains cas exacerber notre manque de courtoisie au volant. Ainsi, la charge mentale représente un réel risque routier.

Le danger de la charge mentale n’est pas négligeable car, plongés dans nos pensées sur la route, notre prise d’informations est moins efficace. Notre cerveau ne peut pas toujours se concentrer sur plusieurs choses simultanément, ou du moins pas de manière optimale.
La conduite étant une action à part entière, il y a un véritable risque de surcharge mentale, ce qui met en danger le conducteur et ses passagers. En matière de risques routiers, la charge mentale peut entraîner des accidents du travail lors des trajets domicile-entreprise et aussi des maladies professionnelles. L’ensemble de ces troubles sont aussi susceptibles, à terme, de causer stress et angoisse en situation de conduite. C’est pourquoi il est conseillé de l’aborder lors de formations aux risques routiers.

Les émotions ont-elles un impact sur le comportement routier ? 

En situation de conduite ordinaire, le conducteur peut tout faire, respecter l’ensemble de la signalisation, comprendre la réglementation, respecter les autres , mais il se peut que ce même conducteur ne veuille pas et ce, pour un tas de raisons.

Les infractions routières sont toutes liées à un intérêt 

Pourquoi un conducteur choisi ce jour-là de flirter avec la limite ? Il est stressé et veut gagner du temps, il est heureux et veut ressentir des sensations, il veut se faire plaisir et être performant, il agit sous pression et souhaite réaliser tous ses rendez-vous en un temps record, il est énervé et veut lâcher prise… Lors d’une situation ordinaire, il ne se passera certainement rien pour ce conducteur. Pourtant, si un évènement vient rompre cette situation de conduite et arrive une situation d’urgence, la motivation du conducteur atteindra son maximum,  il tentera d’agir pour éviter l’accident mais les lois dynamiques du véhicule font que le freinage est  incompressible et l’évitement deviendra très difficile.

Les risques professionnels liés à la charge mentale et à la gestion des émotions sont aujourd’hui prédominants. Ces risques psychosociaux touchent tous les métiers et doivent s’inscrire dans votre plan de prévention.  

Votre objectif est de réduire les maladies professionnelles et gagner en performance sécurité sur le lieu de travail, il est essentiel de savoir ce qui anime vos collaborateurs pour mieux les accompagner dans leur quotidien face aux diverses tentations.

 

Les infractions routières et des prises de risques selon l’histoire de l’individu

L’éduction joue un rôle essentiel, un enfant observe de très près la conduite des parents. A l’âge adule, il reproduira certainement le modèle parentale et adoptera une conduite assez proche de celle de ses parents dans ses qualités et dans ses limites. Par exemple un enfant qui n’a jamais mis la ceinture de sécurité, il lui sera difficile d’accepter à l’âge adulte de boucler sa ceinture si ce n’est de le faire pour éviter l’amende mais ne comprendra pas son intérêt fondamental.

La question des émotions dans la conduite.

De nombreuses émotions peuvent traverser un conducteur : surprise, peur, honte, déception, énervement, impatience, inquiétude, frustration, satisfaction, soulagement, fierté, sentiment d’injustice…

Chacune de ces émotions sont liées à ce que vit le conducteur sur la route mais son intensité peut être différente selon les individus,  c’est à dire que la force avec laquelle une émotion est éprouvée n’est pas toujours identique. Cette différence renvoie à l’histoire de l’individu et de son état émotionnel global.

La conduite automobile est donc dépendante de l’état émotionnel. Les émotions amènent parfois les conducteurs à prendre des risques de façons irrationnelles. Les affects subis lors d’une situation de vie difficile (divorce, perte d’emploi, crise sanitaire… ) peuvent être multiple, peur, frustration, colère… Les émotions du conducteur provoquent un dysfonctionnement de la conduite et influencent certains processus cognitifs. Une émotion peut affecter la perception des risques et peut altérer tout le processus de traitement de l’information et de conscience. Une émotion mal ou non régulée explique certaines actions étonnantes de certains conducteurs, même les plus expérimentés ou considérés habituellement comme prudents.

La charge mentale est un sujet important que nous traitons

dans nos différentes formations

Savoir gérer ses émotions et son stress

En milieu professionnel, la mauvaise gestion de ses émotions peu entraîner une forte augmentation du stress et de la fatigue et ainsi plonger vos collaborateurs dans des situations à risques lorsqu’ils sont au volant.

Découvrez nos autres conseils en sécurité routière 

Télécharger le catalogue Vanberg

Recevez notre catalogue complet de formations et ateliers de sécurité routière. Spécialement conçu pour vous, le catalogue Vanberg vous permettra d'avoir une vue d'ensemble de nos solutions. Nous vous proposons de le recevoir par e-mail ou par voie postale.

Demande de devis

01 88 33 22 22

Télécharger le catalogue

Téléchargement du catalogue

Vanberg, spécialiste des stages sécurité routière

Spécialiste des journées de sensibilisation à la sécurité routière et des formations dédiées à la prévention routière, Vanberg Prévention intervient auprès des entreprises, collectivités et écoles, en Alsace et partout en France.

Avec plus de 30 ateliers pour safety day, formations théoriques et animations sécurité routière tels que la formation éco-conduite, le simulateur d’accident de voiture, le quizz code de la route ou la voiture tonneau, nous vous accompagnons dans votre stratégie de prévention routière en mettant à votre disposition des solutions complètes et innovantes.

Vanberg Prévention est un organisme de formation à la sécurité routière enregistré à la Direccte sous le numéro 44670645667.

Tous droits réservés Vanberg Prévention ©️
Journées de sensibilisation & formation sécurité routière

Nos solutions

Vanberg Prévention

73 Avenue des Vosges

67000 Strasbourg

Tél : 01 88 33 22 22

Nous contacter

Vous

nos articles ?

Ne manquez plus un seul article

et profitez de contenu exclusif !