01 88 33 22 22 contact@vanberg.fr
Catalogue
CONTACTCONTACT
Formation prévention routière, risque routier & stage de sensibilisation à la sécurité routière | Vanberg Prévention 01 88 33 22 22

La phobie de l’autoroute, la peur de conduire qui tétanise !

Vaincre ses peurs au volant, entre l’anxiété et la phobie de conduire.

Qu’est-ce que la peur, la phobie, l’amaxophobie ?

La peur est un phénomène psychologique qui se manifeste par une émotion forte. La peur est la prise de conscience d’une menace ou d’un danger plus ou moins réel. Selon les personnes (son histoire, ses expériences, son niveau de compétences…) la perception du danger peut être d’une intensité plus ou moins forte et vous provoquer une crise de panique. Dès lors que cette peur devient une peur irrationnelle et obsédante on utilisera le terme phobie.

Selon la définition du Larousse la phobie est une « crainte angoissante et injustifiée d’une situation, d’un objet ou de l’accomplissement d’une action ». 

Quand une peur irrationnelle et excessive intervient sur la conduite automobile, elle est appelée l’amaxophobie, une incapacité à rationaliser les risques de l’activité de conduite. La route devient une ennemie et les sujets rencontrants ce problème ne donnent aucune valeur à son permis de conduite, car il est persuadé qu’il va provoquer un accident lors de sa conduite. Si une peur mesurée rend l’automobiliste généralement prudent, l’amaxophobie peut mettre en péril le lien social que l’automobiliste entretient avec le monde extérieur. Cette phobie peut avoir des conséquences violentes telles que la frustration, la dépendance, l’incompréhension et parfois le rejet.

Comment cette phobie peut envahir un conducteur ?

Lorsqu’une activité commune, et accessible à tous, est terrassée par la peur, cette activité peut très vite devenir impossible. Le cercle infernal se met doucement en place : j’ai peur, donc j’évite de conduire et moins je conduis, plus j’ai peur. Cette crainte débute souvent par l’angoisse de conduire sur l’autoroute. Pourtant, le niveau de sécurité sur autoroute est 5 fois supérieur au reste du réseau national et représente moins de 5% de la mortalité routière. Malgré la liste d’arguments fiables et de sources sûres, rien ne peut rassurer la personne phobique.

Pourquoi cette peur touche tant de personnes ?

La vitesse moyenne du déplacement de l’être humain est d’environ 4 km/h, finalement, comment rassurer une personne anxieuse lorsque son déplacement est multiplié par 30 à bord d’un bolide plus ou moins fiable.

Ces personnes phobiques seraient-elles simplement « des hypers-conscients » face au risque ? D’un point de vu physiologique et scientifique, 130 km/h peut finalement être une vitesse traumatisante car elle est assez loin du mode de déplacement naturel de l’homme.

D’un point de vu purement psychologique, certains thérapeutes imputent cette peur au manque de confiance en soi.  Le positionnement que le conducteur tient face au reste du monde est aussi largement évoqué (s’imposer, se soustraire à, se faire comprendre …) car la conduite impose une capacité à communiquer avec les autres usagers. Dès lors que la communication est fragilisée la conduite devient difficile voire impossible.

La phobie de l’autoroute, un trouble anxieux ou une obsession ?

Les manifestations de la panique sont nombreuses, cela peut se présenter par des bouffées de chaleur, un cœur qui s’emballe, une respiration haletante, une vision troublée voire même des débordements de pensées effrayantes. Dès lors que les symptômes sont trop forts et violents, les sujets sont alors en incapacités de prendre le volant. Au-delà d’un simple sentiment de stress, les personnes phobiques ressentent des crises de panique, ne permettant plus de faire face aux situations du quotidien; car les angoisses prennent le dessus.

Les citadins peuvent trouver des alternatives comme le vélo et les transports en commun. Les personnes habitants en campagne sont plus exposées au risque d’isolement social et professionnel. Lors de ce renoncement à la conduite automobile, les personnes atteintes d’amaxophobie risquent des dommages psychologiques importants et peuvent sombrer dans une dépression. La souffrance rencontrée lors de cette phobie est à prendre au sérieux car elle impacte le lien social.

Comment vaincre sa peur ?

Les auto-écoles ont comme objectif l’obtention du permis de conduire des apprentis conducteurs ; en assurant leur formation initiale, mais n’ont pas la formation spécifique pour aider les personnes phobiques ou sujettent à de l’anxiété. Néanmoins, reprendre quelques heures de conduite avec un moniteur patient et pédagogue, peut parfois abattre certaines craintes et apporter la confiance manquante au sujet phobique. Certains centres de formation post-permis proposent des formations spécifiques afin de redonner confiance aux conducteurs, traiter d’éventuels traumatismes liés à la conduite et permettre un nouveau départ avec la conduite automobile. Le centre de formation Vanberg Prévention propose des formations sur-mesure pour éviter de perdre le contrôle en conduisant.

Maîtriser sa peur est aussi un combat et un parcours personnel qui nécessite de l’énergie et du temps. L’auto-thérapie, via la lecture d’ouvrages ou la consultation de sites informatifs (exercices de respiration, prise de conscience par la méditation, yoga…) et le téléchargement l’application (type petit bambou) parfois ne suffisent pas, le sujet a besoin d’une aide extérieure pour solutionner sa souffrance. Une aide psychologique est souvent utile.

Plusieurs solutions pour travailler sa phobie de l’autoroute :

La technique des TCC, Thérapies Cognitives et Comportementales, permet d’annuler les divers traumatismes vécus par le sujet pour lui permettre de reprendre la conduite.

L’hypnose Ericksonienne fait partie des thérapies dites brèves et permet de modifier l’état de conscience afin d’accéder à l’inconscient. Le but est de permettre au patient de trouver en lui les ressources nécessaires pour résoudre son problème.

La psychothérapie permet d’entreprendre un processus de changement qui demande une collaboration étroite avec un psychologue. Un processus long mais qui offre de bons résultats lorsque le duo de travail fonctionne bien.  De toute évidence, l’association avec des antidépresseurs est fortement déconseillée, il est préférable de faire un travail de fond.

Notre sélection de lectures permettant d’avancer sur le sujet :

Pas de Panique au Volant, Docteur Roger Zumbrunnen (éditions Odile Jacob).
Ces Gens Qui Ont Peur D’avoir Peur – Mieux Comprendre L’hypersensibilitéAron Elaine N. (édition, Les Editions De L’homme).
Homo Automobilis, Jean Pascal Assailly (édition IMAGO).

Vanberg Prévention vous accompagne dans la mise en place d’action de prévention

L’amaxophobie est une des nombreuses thématiques pouvant être traitée lors de formations à la sécurité routière en entreprise : responsabilisation du conducteur, éco-conduite, conduite en situation extrême. Vanberg est un spécialiste dans le domaine.

Découvrez nos autres conseils en sécurité routière

Comment organiser son safety day ?

Comment organiser son safety day ? Très populaire pour prévenir les risques en milieu professionnel, une journée de sensibilisation demande à prendre certaines précautions pour que cet évenement soit un succès. Vanberg Prévention vous propose 5 règles d'or vous...

Demande de devis

01 88 33 22 22

Télécharger le catalogue

Téléchargement du catalogue

Vanberg, spécialiste des stages sécurité routière

Spécialiste des stages de sensibilisation à la sécurité routière et des formations dédiées à la prévention routière, Vanberg Prévention intervient auprès des entreprises, collectivités et écoles, en Alsace et partout en France.

Avec plus de 25 ateliers, formations théoriques et animations sécurité routière tels que la formation éco-conduite, le simulateur d’accident de voiture, le quizz code de la route ou la voiture tonneau, nous vous accompagnons dans votre stratégie de prévention routière en mettant à votre disposition des solutions complètes et innovantes.

Vanberg Prévention est un organisme de formation à la sécurité routière enregistré à la Direccte sous le numéro 44670645667.

 Tous droits réservés Vanberg Prévention ©️
Stage de sensibilisation & formation sécurité routière

Nos solutions

Vanberg Prévention

73 Avenue des Vosges

67000 Strasbourg

Tél : 01 88 33 22 22

Nous contacter