01 88 33 22 22 contact@vanberg.fr
Catalogue
CONTACTCONTACT
Prévention sécurité routière, safety day & formation risque routier | Vanberg Prévention 01 88 33 22 22

10 bonnes pratiques

pour éviter le mal de dos en voiture

Les TMS au volant sont des maux qui touchent une grande partie des automobilistes, il est donc important d’évaluer les risques liés aux douleurs dorsales lors des trajets en voiture. Dans cet article, vous découvrirez les bons gestes et postures à adopter pour réduire, voire éviter, les problèmes de dos en voiture.

On nous parle très souvent des troubles musculo-squelettiques (TMS) liés au travail, ces douleurs autour des articulations qui surviennent principalement au niveau du dos ou des membres supérieurs (épaules, nuque, …) souvent causées par le transports de charges lourdes et/ou des gestes répétitifs sur le poste de travail.

Mais qu’en est-il des TMS au volant ?

On l’oublie souvent mais notre véhicule constitue, lui aussi, un poste de travail sur lequel nous passons une grande partie de notre journée. En effet, un travailleur français passe en moyenne 33 000 heures en voiture, soit près de 4 ans de sa vie ! Une bonne raison pour se renseigner sur les bons gestes et les postures adéquates à adopter lorsque vous montez dans votre auto !

Troubles musculo-squelettiques au volant : tous concernés

Pas besoin d’être chauffeur routier et d’avaler des centaines de kilomètres par jour pour être touché par le mal de dos, ou autres douleurs articulaires en voiture. 30 minutes quotidiennes suffisent pour mettre nos lombaires, nos épaules ou encore notre nuque à rudes épreuves et transformer un simple trajet vers son lieu de travail en un moment inconfortable et interminable. De plus, une baisse de concentration dû à un mal de dos persistant pourra accroître les risques d’accidents de la route.

Comment expliquer le mal de dos en voiture ? La réponse est simple ; nous sommes assis ! Et même si nous adoptons cette position au quotidien, elle est loin d’être naturelle pour le corps humain et constitue même un facteur aggravant pour les douleurs aux cervicales ou les maux de dos tels que le lumbago, la hernie discale ou encore la sciatique. Dans cette position, le haut du corps est entièrement supporté par le bas du dos, tandis que nos membres inférieurs ne supportent aucun poids. De plus, en étant assis, nous avons tendance à tasser notre colonne au niveau des lombaires, obligeant les muscles du dos à sur-travailler.

À cela, nous pouvons ajouter le fait que notre posture est souvent loin d’être ergonomique. Alors que nous avons tendance à nous asseoir au milieu du siège, il est recommandé de se tenir le dos bien droit au fond du siège et de s’assurer que ce dernier est réglé à bonne distance du volant. Quant aux bras, ils doivent former un léger    « V » au niveau des coudes.

Formez-vous, et vos collaborateurs, à la prévention des TMS !

Grâce à nos formateurs, apprenez les bons gestes et postures
au travers d’ateliers ludiques alliant activités théoriques et pratiques
pour améliorer votre santé au travail et celle de vos collaborateurs !

Quels sont les risques d’un mal de dos répété en voiture ?

Même si de simples douleurs au niveau des lombaires, appelées lombalgies, peut arriver lors de quelques trajets en voiture, il est important que celle-ci ne devienne pas quotidienne et ne se transforme ainsi en lombalgie chronique, qu’il est alors bien plus difficile à traiter.

« Les lésions dû au mal de dos sont souvent sans gravité. Mais une fois cette chronicité atteinte,
il est très difficile d’en sortir »

Pr Berenbaum

Chef du service rhumatologie à l’hôpital Saint-Antoine, Paris

Selon le Pr Berenbaum, chef du service rhumatologie à l’hôpital Saint-Antoine de Paris, il faut éviter le « point de non-retour ». Nous sommes de plus en plus sédentaires, il est donc recommandé d’éviter les positions statiques prolongées, facteur de risques pour les douleurs lombaires. Voilà pourquoi, en voiture, il est important d’éviter l’immobilité… tout en restant assis !

10 conseils pour prévenir les risques de TMS plutôt que les guérir

Les TMS au volant ne sont donc pas une fatalité et heureusement pour les automobilistes, il existe un grand nombre de bonnes pratiques et bons gestes à mettre en place au quotidien afin de prévenir ces douleurs et ainsi réduire les risques de maladies professionnelles. Découvrez nos 10 conseils pour éviter/soulager les problèmes de dos en voiture.

 

Adopter une bonne posture en 5 étapes :

  1. Le dos doit être bien droit, collé au fond du siège, la tête au plus près de l’appui-tête;
  2. Le siège doit être légèrement incliné et réglé à bonne distance du volant ;
  3. Les ceintures de sécurité doivent être bien ajustées pour éviter de s’affaisser sur le siège ;
  4. La nuque doit être droite et permettre une bonne visibilité de la route ;
  5. Adoptez la bonne posture pour descendre de votre voiture, l’idéal étant de se tourner d’un quart de tour, vos 2 genoux vers la sortie et de prendre appuie sur vos 2 jambes.

Adopter les bons gestes en 5 étapes :

  1. Pour les longs trajets, il est important de faire une pause d’au moins 20 minutes toutes les 2 heures. Marchez, dégourdissez-vous les jambes et le haut du dos ;
  2. Améliorez le soutien lombaire en plaçant un coussin ergonomique (ou un simple pull) dans le creux de votre dos afin de corriger votre cambrure;
  3. Si vous disposez de fauteuils chauffants, la chaleur sera votre meilleure alliée pour éviter le mal de dos. Vous pouvez également investir dans une ceinture lombaire chauffante, plus économique et tout aussi efficace;
  4. Optez pour des amortisseurs souples afin de limiter les vibrations et les micro-chocs réguliers au niveau de vos fessiers et du bas de votre dos ;
  5. Adopter une activité physique régulière permets de réduire de façon significative les douleurs dorsales en renforçant les muscles dorsaux.

BONUS : Apprenez en vous amusant ! Adoptez la solution Vanberg et formez-vous, de façon ludique, à la prévention des troubles musculosquelettiques !

Employeurs, employés, risques partagés

Nous ne le savons que trop rarement, mais aujourd’hui encore, les accidents de la route représente la première cause de mortalité au travail. Encore plus important, près des ¾ de ces accidents ont lieu sur le trajet domicile-travail. Ainsi, il n’est pas nécessaire pour une entreprise de disposer d’une flotte importante de véhicules pour être concernée par la préventions des risques liés au trajet en voiture de ses employés.

Les lombalgies, et d’autant plus les lombalgies devenues chroniques, comme mentionné plus haut, sont une des première cause de maladie professionnelles, en découle alors, dans de nombreuses entreprises, une hausse des accidents du travail, de l’absentéisme, de la pénibilité ainsi qu’une diminution de la qualité de vie au travail. Tant de facteurs aggravants les risques professionnels qui poussent aujourd’hui de nombreux responsable à se tourner vers des organismes de formation afin de sensibiliser leurs collaborateurs aux bons comportements à adopter au volant.

Ainsi, la prévention des risques liés aux douleurs en voiture concerne aussi bien les travailleurs de tous secteurs d’activité, que leurs entreprises.

Découvrez nos autres conseils en sécurité routière

Démarches CEE et éco-conduite dans les poids lourds

Démarches CEE et éco-conduite dans les poids lourds

Emission de CO2, gaz à effet de serre, carburants poids lourds, prime énergie, économie d’énergie, … Dans une démarche croissante mondiale d’économies d’énergie un dispositif a été introduit par l’Etat en mettant en place la Loi POPE le 17 juillet 2005. Cette loi impose aux entreprises tertiaires, industrielles et agricoles de mettre en place des actions économiques et écologiques dans les transports notamment.

lire plus
La formation professionnelle en sécurité routière un enjeu réel

La formation professionnelle en sécurité routière un enjeu réel

La formation professionnelle à la sécurité routière permet une approche comportementale et agit sur l’ensemble des étapes de la conduite des conducteurs grâce à des pédagogies alternatives issues des sciences de l’éducation et des sciences cognitives mais aussi grâce à des outils innovants. Vanberg Prévention fait un focus sur la formation à la sécurité routière d’aujourd’hui.

lire plus

Demande de devis

01 88 33 22 22

Télécharger le catalogue

Téléchargement du catalogue

Vanberg, spécialiste des stages sécurité routièredocu

Spécialiste des journées de sensibilisation à la sécurité routière et des formations dédiées à la prévention routière, Vanberg Prévention intervient auprès des entreprises, collectivités et écoles, en Alsace et partout en France.

Avec plus de 30 ateliers pour safety day, formations théoriques et animations sécurité routière tels que la formation éco-conduite, le simulateur d’accident de voiture, le quizz code de la route ou la voiture tonneau, nous vous accompagnons dans votre stratégie de prévention routière en mettant à votre disposition des solutions complètes et innovantes.

Vanberg Prévention est un organisme de formation à la sécurité routière enregistré à la Direccte sous le numéro 44670645667.

Tous droits réservés Vanberg Prévention ©️
Journées de sensibilisation & formation sécurité routière

Nos solutions

Vanberg Prévention

73 Avenue des Vosges

67000 Strasbourg

Tél : 01 88 33 22 22

Nous contacter

Vous

nos articles ?

Ne manquez plus un seul article

et profitez de contenu exclusif !