01 88 33 22 22 contact@vanberg.fr
Catalogue
CONTACTCONTACT
Prévention sécurité routière, safety day & formation risque routier | Vanberg Prévention 01 88 33 22 22

Nouveau code de la route pour les trottinettes électriques et les EDPM

Une nouvelle catégorie de véhicules a été créée  dans le code de la route Français et le terme officiel est annoncé : vous pourrez désormais nommer votre trottinette électrique, votre gyropode (seegway), votre monoroue ou encore votre hoverboard comme un engin de déplacement personnel motorisé (EDPM).

Qu’est-ce qu’un EDPM, ce nouveau mode de transport ?

 

Nous sommes depuis quelques années de plus en plus nombreux à utiliser ces nouveaux véhicules individuels électriques, qui depuis le 24 octobre 2019 font l’objet d’une nouvelle catégorie de véhicule et ainsi d’une nouvelle réglementation dans le code de la route. Ce nouveau moyen de déplacement a ajouté une catégorie d’usager supplémentaire sur nos routes et provoque des comportements nouveaux et des risques supplémentaires pour tous au quotidien.

Un engin de déplacement personnel motorisé est défini comme un engin électrique sans place assise, destiné à transporter une seule personne. Il permet de se déplacer à une vitesse allant de 6 km/h à 25 km/h et sa rapidité n’est pas sans risques. La nouvelle réglementation amène les utilisateurs à partager la route avec les autres usagers.

Vanberg sensibilise les salariés au code de la route des trottinettes

Nos équipes se déplacent dans votre entreprises pour informer et sensibiliser vos collaborateurs à ce nouveau code de la route, mais également aux risques encourus lors de l’utilisation de trottinettes, gyropodes, etc.

Quel est ce nouveau code de la route pour les trottinettes électriques ?

Le décret n° 2019-1082 relatif à la réglementation des engins de déplacement personnel vise à définir les caractéristiques de ces engins et les conditions de circulation de ces derniers. Le code de la route prévoit effectivement des dissimilitudes avec la réglementation pour les cyclistes.

La circulation se fait sur les bandes et pistes cyclables, et sans celles-ci, vous pourrez circuler sur la route si elle est limitée à 50 km/h, sans jamais dépasser les 25 km/h, vitesse maximale autorisée. Si la visibilité n’est pas bonne ou si vous circulez de nuit sur la chaussée, vous devez porter un gilet haute visibilité ou un équipement rétroréfléchissant.

Hors agglomération, vous devez porter un casque attaché et aux normes des EPI (équipements de protections individuels), porter un gilet haute visibilité ou un équipement rétroréfléchissant. De jour comme de nuit, vous circulez sur votre nouveau moyen de transport avec vos feux de position allumés.

Lorsque vous circulerez sur le trottoir, vous devez maintenir une allure identique à celle d’un piéton, c’est à dire au pas afin de respecter et de ne pas mettre en danger les autres usagers présents sur les trottoirs également, auquel cas vous risquez une amende forfaitaire d’un montant de 35€.

Un enfant doit être âgé d’au moins 12 ans pour être autorisé à conduire une trottinette électrique ou son EDPM, et jusqu’à ses 18 ans, il sera sous votre responsabilité. Vous risquez une amende forfaitaire de 135€ si votre enfant de moins de 12 ans se balade sur son nouveau moyen de locomotion électrique.

A partir du 1er juillet 2020, vos engins de déplacement personnel motorisés devront être équipés d’un système de freinage efficace, d’avertisseur sonore, de feux à l’avant et à l’arrière et d’un dispositif réfléchissant à l’avant.

Le code de la route des EDPM en bref :

Découvrez nos autres conseils en sécurité routière

Démarches CEE et éco-conduite dans les poids lourds

Démarches CEE et éco-conduite dans les poids lourds

Emission de CO2, gaz à effet de serre, carburants poids lourds, prime énergie, économie d’énergie, … Dans une démarche croissante mondiale d’économies d’énergie un dispositif a été introduit par l’Etat en mettant en place la Loi POPE le 17 juillet 2005. Cette loi impose aux entreprises tertiaires, industrielles et agricoles de mettre en place des actions économiques et écologiques dans les transports notamment.

La formation professionnelle en sécurité routière un enjeu réel

La formation professionnelle en sécurité routière un enjeu réel

La formation professionnelle à la sécurité routière permet une approche comportementale et agit sur l’ensemble des étapes de la conduite des conducteurs grâce à des pédagogies alternatives issues des sciences de l’éducation et des sciences cognitives mais aussi grâce à des outils innovants. Vanberg Prévention fait un focus sur la formation à la sécurité routière d’aujourd’hui.

Télécharger le catalogue Vanberg

Recevez notre catalogue complet de formations et ateliers de sécurité routière. Spécialement conçu pour vous, le catalogue Vanberg vous permettra d'avoir une vue d'ensemble de nos solutions. Nous vous proposons de le recevoir par e-mail ou par voie postale.

Demande de devis

01 88 33 22 22

Télécharger le catalogue

Téléchargement du catalogue

Vanberg, spécialiste des stages sécurité routièredocu

Spécialiste des journées de sensibilisation à la sécurité routière et des formations dédiées à la prévention routière, Vanberg Prévention intervient auprès des entreprises, collectivités et écoles, en Alsace et partout en France.

Avec plus de 30 ateliers pour safety day, formations théoriques et animations sécurité routière tels que la formation éco-conduite, le simulateur d’accident de voiture, le quizz code de la route ou la voiture tonneau, nous vous accompagnons dans votre stratégie de prévention routière en mettant à votre disposition des solutions complètes et innovantes.

Vanberg Prévention est un organisme de formation à la sécurité routière enregistré à la Direccte sous le numéro 44670645667.

Tous droits réservés Vanberg Prévention ©️
Journées de sensibilisation & formation sécurité routière

Nos solutions

Vanberg Prévention

73 Avenue des Vosges

67000 Strasbourg

Tél : 01 88 33 22 22

Nous contacter

Vous

nos articles ?

Ne manquez plus un seul article

et profitez de contenu exclusif !