01 88 33 22 22 contact@vanberg.fr
Catalogue
CONTACTCONTACT
Prévention sécurité routière, safety day & formation risque routier | Vanberg Prévention 01 88 33 22 22

Les risques des

deux-roues motorisés

Les deux-roues motorisés, comme nous le savons, ont pour simple protection et unique carrosserie : leur équipement, contrairement aux automobilistes. A moto, un accident a 20 fois plus de risque d’être mortel qu’en voiture. Les dangers sont présents à chaque moment sur la route et la concentration lorsque l’on conduit un deux-roues motorisé doit être permanente. Savoir poser son regard au bon endroit, fixer les bons repères pour ne pas dévier de sa trajectoire, anticiper ses propres mouvements mais surtout ceux des autres usagers de la route, les moindres détails sont importants pour la sécurité de tous.

Conduire un deux-roues motorisé s’apprend et se réapprend chaque année, puisqu’une simple trêve hivernale peut faire perdre les réflexes et les bonnes habitudes à adopter lors de la conduite. Au printemps, en été, dès que les beaux jours reviennent, les motocyclistes sont plus nombreux sur la route, les sorties sont à nouveau de mise et les motards se baladent sur les routes en groupes. Des règles sont à respecter pour les groupes de motards et la conduite n’est pas la même.

 

L’équipement = la carrosserie

En été surtout, nos amis les motards et les conducteurs (et passagers) des deux roues ont bien chaud dans l’équipement de protection qui est conséquent. Néanmoins, il ne faut surtout pas le négliger ! C’est uniquement cet équipement, adapté et normé, qui permettra au conducteur et au passager d’être protégé un maximum en cas de chute.

Un petit rappel sur les équipements obligatoires à deux roues, pour votre sécurité :

  • Le port du casque correctement attaché est obligatoire pour tout conducteur ou passager d’un deux-roues motorisé (art. R431-1 du code de la route). Les traumatismes crâniens sont la première cause de handicaps lourds et décès chez les motocyclistes. Le casque doit être homologué.
  • Le port des gants certifiés est obligatoire puisque comme vous pouvez vous en douter, les mains sont la première partie du corps exposées au risque de choc ou de brûlure en cas de chute et de collision.
  • Le gilet haute visibilité, depuis le 1er janvier 2016, est obligatoire et fait partie de l’équipement réglementaire du motocycliste. Il doit être revêtu en cas de panne ou de manque de visibilité.

Les tenues légères sont à proscrire : il est primordial de s’équiper entièrement et de choisir des équipements adaptés et homologués.

  • Le blouson de moto est indispensable, il protège des chutes, glissades, il est « votre peau » dans ces moments et vous protège également du froid et des intempéries. Pour l’été, il existe différents types de blousons qui protègent tout aussi bien et qui sont aérés, pour être plus à l’aise. Pour une protection optimale, votre blouson pourra être équipé de protections aux épaules, aux coudes et une protection dorsale, en matière composite ou en cuir.
  • Le pantalon joue aussi un rôle important puisque les jambes sont la partie du corps la plus exposée en cas d’accident. Il protège vos jambes en cas de choc mais également des intempéries, des éclaboussures et il existe différents modèles très simples, qui passent inaperçus grâce à une apparence de pantalon tout à fait classique. Une protection aux genoux et aux hanches est à privilégier.
  • Les chaussures, de préférence des bottes pour un maintien complet : pied, cheville, et bas du tibia. Attention aux chaussures à lacets, ces derniers sont à nouer correctement pour éviter qu’ils s’enroulent autour du sélecteur ou du frein. Les baskets basses sont à éviter, de préférence des baskets montantes pour un maintien minimum du pied et de la cheville.

 

Il existe encore plus de moyens pour renforcer son équipement et sa sécurité : des équipements de protection amovibles et par exemple les gilets airbag ! Plus vous en aurez et de bonne qualité, plus vous serez en sécurité en cas de chute ou de collision. Mais l’équipement ne suffit pas, il faut également prendre soin de son véhicule, l’entretenir et rester prudent sur la route !

 

Comment prévenir les risques à deux-roues ? 

Il est très important de bien entretenir son véhicule et de manière régulière. Le contrôle technique n’est pas obligatoire pour les deux-roues, mais vous devez prendre soin de votre véhicule et l’idéal est de vérifier avant chaque départ : pneus freins feux niveaux (le contrôle « PFFN »). Ces vérifications peuvent être faites à la maison, avant un départ. Pour plus de précisions et de contrôle, n’hésitez pas à faire vérifier votre deux roues motorisé auprès d’un professionnel, dans une concession ou un garage.

 

Souvent, les motards ne conduisent pas pendant l’hiver, lorsqu’il fait froid et font leur grand retour sur la route en même temps que le retour des beaux jours. Une longue période sans conduire demande au conducteur de se réhabituer aux bons mouvements sur le véhicule, de se rappeler les bonnes trajectoires à emprunter, le regard doit être posé au bon endroit, l’anticipation et la concentration sont essentielles.

La trajectoire de sécurité est à revoir et le positionnement lors de sorties en groupes également. Attention à bien rouler en quinconce pour éviter un suraccident et de ne pas se laisser emporter par « l’effet de groupe ».

 

Vanberg Prévention vous accompagne et vous aide grâce à une formation post-permis, à revoir les bases de la conduite en deux roues sur simulateur de conduite. Notre expert Vanberg Prévention vous aide à détecter les risques lors de la conduite et à reprendre les bons réflexes, souvent oubliés après quelques années de pratiques. Une piqûre de rappel ne fait jamais de mal, bien au contraire !

Nos autres conseils en formation professionnelle

Covoiturage en entreprise : une solution pour diminuer le risque routier ?

Covoiturage en entreprise : une solution pour diminuer le risque routier ?

Le risque routier est la première cause d’accident mortel au travail. En 2017, c’est une personne sur dix qui est décédée sur la route en effectuant un trajet professionnel, soit dans le cadre d’un trajet domicile travail ou dans celui de sa mission. C’est 10% de la totalité des accidents mortels routiers qui sont des accidents de trajet. Le covoiturage serait-il une solution en entreprise pour diminuer ce risque routier ?

lire plus

Demande de devis

01 88 33 22 22

Télécharger le catalogue

Téléchargement du catalogue

Vanberg, spécialiste des stages sécurité routière

Spécialiste des journées de sensibilisation à la sécurité routière et des formations dédiées à la prévention routière, Vanberg Prévention intervient auprès des entreprises, collectivités et écoles, en Alsace et partout en France.

Avec plus de 30 ateliers pour safety day, formations théoriques et animations sécurité routière tels que la formation éco-conduite, le simulateur d’accident de voiture, le quizz code de la route ou la voiture tonneau, nous vous accompagnons dans votre stratégie de prévention routière en mettant à votre disposition des solutions complètes et innovantes.

Vanberg Prévention est un organisme de formation à la sécurité routière enregistré à la Direccte sous le numéro 44670645667.

Tous droits réservés Vanberg Prévention ©️
Journées de sensibilisation & formation sécurité routière

Nos solutions

Vanberg Prévention

73 Avenue des Vosges

67000 Strasbourg

Tél : 01 88 33 22 22

Nous contacter

Vous

nos articles ?

Ne manquez plus un seul article

et profitez de contenu exclusif !